Traduction en Français par Charles de Broin

Stress entre couple dans une famille Angelman

In English
En Español

Initialement publié dans le magazine Angelman Today, en deux parties , Juillet et éditions Septembre 2013.

86 %, 90% , soit le double de la moyenne nationale, " significativement plus élevée " - Statistiques qui sont appliqués souvent aux taux de divorce parmi les familles des polyhandicapés . Il y a un débat parmi les chercheurs sur le véritable taux de divorce, mais ils se concentrent souvent sur un handicap ou sur une syndrome générique, comme l'autisme (je dis «générique» , car certains aspects du syndrome d'Angelman relèvent du spectre autistique) – indépendamment de celui que vous croyez , on ne peut nier que les niveaux de stress et d'anxiété dans une prise en charge de la famille d'un ( ou plusieurs !) enfants atteints du syndrome d'Angelman (SA) sont élevés.

Nous savons , de façon anecdotique , que le taux de divorce dans la communauté SA est certainement élevé : Nous avons un grand nombre de mères célibataires et pères, ainsi un grand nombre de familles recomposées, où l' un des parents n'est pas de lien biologique avec l'Ange.

Cet article n'est pas destiné à se pencher sur les causes de séparation, mais plutôt dans les stresses vécus au sein d'un mariage SA, de la famille et la façon de venir a bout de ces stresses. Le taux de séparation est mentionné parce que c'est la peur ultime de beaucoup d’entre nous, et souvent le résultat final que ces stresses causent et gagnent en dépit des raisons pour lesquelles le couple s'est marié pour commencer.

Quelles sont ces stresses ? Ils sont différents pour chaque famille, avec autant de différences qui sont vraies de nos enfants Angelman entre eux. Comme une liste partielle ( et je dis bien partielle ) , en voici quelques-uns :

  • les dégâts à répétitions
  • de fréquentes casse d'articles autour de la maison
  • les convulsions
  • Tubes gastriques
  • chirurgies multiples / fréquent
  • l'implication d’intervenants de l'aide à l’enfance
  • mauvaise compréhension/réaction et éloignement de membres de la famille et / ou amis
  • finances
  • le manque de répit
  • soucie sur l'avenir de notre enfant Angelman

... La liste peux facilement être plus longue - Si vous lisez ceci, et êtes un parent du enfant Angelman, vous savez que j'ai raté plusieurs autre stress qui affectent le mariage.

Il est important de signaler quelque chose tout de suite : Très peu de contraintes ci-dessus vont disparaître : ils seront toujours avec vous , aussi longtemps que votre enfant vit avec vous - en fait, même s'ils déménagent dans une ressource alternative, ces stresses ne vont pas disparaître. Cet écrit est une mise en question à savoir comment jonglé avec ces stresses entre couples, l'homme et la femme , le mari et la femme (ou mari et mari ou femme et femme ) dans un mariage qui a un enfant SA dans le mix.

La question , cependant, est de savoir comment réagissez-vous à ces stresses? Pas seulement entre vos deux oreilles, mais avec ceux qui vous entourent; Votre conjoint, vos enfants, vos amis et votre famille.

Nous fessons tous face au stress différemment : certains se replis sur eux-mêmes, donnant l’impression s'ils sont imperturbable et invincible. D'autres « sortent de leurs gonds " , criant , jetant des choses ou , simplement sont mal commode. Cet article porte sur la façon dont nous vivons avec nos stress et de la façon que cela impact chez notre conjoint.

Plus souvent qu’autrement, l'un des conjoints se sent comme il/elle «en faire plus » dans le mariage que l’autre. Cela conduit souvent à la rancœur , la colère y compris une atmosphère désagréable dans la maison . Il peut également conduire à des effets négatifs sur la santé, comme l'hypertension artérielle, les ulcères et les maux de tête, pour n'en nommer que quelques-uns. Ce qui est souvent surprenant pour le conjoint qui se sent qu'ils fait plus que l’autre conjoint, celui qu'ils peuvent penser «un fainéant » - se sent de la même façon. Sans doute, plusieurs d’entre vous réagissent avec dégoût à ces propos, pensant qu'avec tout ce qui arrive dans une journée, que leur conjoint ne peux pas possiblement penser que leur contribution est équivalente, mais : Votre contribution au mariage est entièrement subjective . Sauf exception, comme si votre conjoint est au chômage et se retrouve littéralement, à regarder les murs à longueur de journée, les chances sont bonnes que leur perception de la répartition de la contribution dans le mariage est très différente de la façon dont vous pouvez penser qu'il est.

Je ne dis pas que le conjoint mécontent à toujours tard de la perception de l’équilibre du partage des tâches dans le couple - mais ils n’ont pas toujours raison, non plus.

Alors qu'est-ce que cela signifie? Y a t-il une solution magique à tous ce qui permettrait de se débarrasser d'au moins un facteur de stress qui, celui de la perception du travail inégalité autour de la maison ?

Oui , il y a bien une solution, mais il est tout sauf magique :

Communication.

Oui , c'est un vieux cliché fatigué, mais voici la chose à propos des clichés: Ils sont souvent ancrées dans des faits. Voici l'autre chose au sujet de la communication: C'est un dialogue à double sens. Ce n'est pas une "session de pointage du doit » , ce n'est pas une session de réprimande, de grogne, d’ultimatum, de chialer, de se plaindre, geindre ou maugréer. Ce dialogue est souvent fragile, car un véritable dialogue sur ce qui vous stresser au sujet de votre conjoint signifie d’écouter ce que dit l’autre et ce qu’il le dérange et de l’accepter.

Voici un fait intéressant : la plupart des conseillers conjugaux diront ceci (en fait, beaucoup vous diront cela avant qu'ils ne vous entendent même parler) : Aucun mariage existe lorsque tous les problèmes sont causés par une seule personne. Aucun. Nada . Pas un seul. Aucune exception.

Pour beaucoup, ce n'est pas seulement désagréable, mais difficile à accepter comme étant vrai. Je le sais, parce que je faisais partie de ces gens qui pensaient que "je fais tout comme il le faut" et que la source de les problèmes ne venaient pas moi.

J’avais tord.

Jusqu'à ce que vous acceptez que, à la base, que vous n'êtes pas parfait, le stress dans votre mariage ne disparaîtra pas. En fait, si vous pensez, en ce moment, que c'est faux , que votre conjoint est le seul, unique cause de tous les problèmes dans votre mariage, vous devriez arrêter de lire dès maintenant: vous n'avez pas atteint le niveau de développement personnel où vous êtes capable d'avoir un mariage ou les rôles sont vraiment égaux.

Alors, voici le clou: Il y a une raison qui justifie chacun des comportements irritant de votre conjoints. Pour être parfaitement franc, certaines de ces raisons peuvent-être banales, certains d'entre eux peuvent être mesquin et certains d'entre eux peuvent être par égoïsme. Bien sûr, certaines d'entre eux peuvent aussi être très tout à fait à-propos, mais vous n'allez pas les connaitre à moins que vous communiquez avec votre " autre moitié ".

Très souvent , cette «raison», que l’autre ne fait pas quelque chose que vous voudriez qu'ils fasse, est - surprise! La même raison que vous ne faites pas les choses qu'ils aimeraient que vous fassiez. Imaginez que : Les hommes et les femmes , plus égaux que non ! Bien sûr , cela conduit souvent à révéler que le couple est engagé dans une très mauvaise habitude : Le système de pointage .

Le système de pointage est assez simple : la plupart d'entre nous avec des frères et sœurs ont fait cela enfants : " Eh bien, j'ai fait X et Y , et elle seulement Z , donc je n'ai pas à faire autre chose jusqu'à ce qu'elle fait autre chose! " ce qui est surprenant, c'est que votre partenaire se sent de façon identique . Voici le secret : Il ne peut y avoir aucun système de pointage dans un mariage. Il y aura des jours où la femme en fait plus que son mari. Il y aura des jours où le mari en fera plus que sa femme. Il y aura même des semaines où les deux sont vrais. Toutefois : Vous ne pouvez pas "faire une somme de votre pointage » sur une base hebdomadaire, voire mensuelle : Vous devez regarder au cours de l'ensemble d’un mariage : C’est ça, je parle de 50 , 60 ans ou même plus . Vous ne pouvez cependant pas , regardez ce " décompte global " avec seulement vos yeux : Comme mentionné ci-dessus, les chances sont très bonnes que si vous avez le sentiment que vous faites plus , votre conjoint se sent de la même façon . Voici le clou : Quand vous vous assoyiez réellement ensemble pour avoir cette conversation sur ce que chaque personne sent qu'ils contribuent, non seulement vous pourriez être surpris d'apprendre qu'ils sentent qu'ils contribuent beaucoup, mais qu'ils ont raison.

Alors, comment allez-vous avoir le cran d’avoir cette "communication" ?

Tout d'abord, vous devez utiliser la vérité. Pas de " tourner autour du pot « , sans utilisé des moyens détournés d’avoir raison, pas de subtilités, juste la simple vérité sans vernis. ( Rappelez-vous, ce n'est pas une licence pour être grossier ou insensible, non plus!)

Souvent , il peut être lancé quelque chose comme ceci:

«Chérie, nous tournons en rond, grimpez sur nos dos des uns et des autres et se mettre en colère et agacé les uns les autres plus souvent que nous sommes heureux avec l'autre. Nous devons revenir sur un terrain de jeu commun. Pouvons-nous nous asseoir ce vendredi soir , après que les enfants seront au lit et avoir une discussion franche. l’un avec l'autre? "

Comment vous demandez est tout aussi important que de demander , en soit-même : Vous ne voulez pas faire "d’embuscade" avec votre partenaire, alors de demandant d'avoir une discussion franche "à l’instant " n'est pas juste - En d'autres termes , vous avez eu le temps de réfléchir à ce sujet , mais l'idée est nouvelle pour l’autre. Le ton est également important : Il est extrêmement important de souligner que vous sentez que vous avez tout les deux des questions qui doivent être corriger, non seulement parce que vous sentez que ce sont eux qui doivent changer (si vous avez vraiment l'impression qu'ils sont les seuls qui ont besoin d’être changer, les chances sont proche de 100% que vous êtes incorrect) - Enfin, définissez un moment où vous êtes moins susceptible d'être interrompu par les enfants, la vie, ou la nécessité de se lever tôt le lendemain matin. Évidemment, avec un Ange dans la maison, ce n'est jamais une garantie , mais vous pouvez choisir un moment «le plus approprié ».

Lorsque vous vous asseyez avec l’autre personne - ou même quand ils vous demandent tout de suite ce qu’il ne va pas, commencez avec ce que vous savez ennuie l’autre de ta personne. Ceci est important, parce que vous saurez démontré une volonté d'emblée que ce n'est pas de critiquer uniquement l’autre personne et que vous réalisez que vous êtes tout autant une partie de la question - et la solution.

Votre but est de parvenir à avoir un partenaire qui est « l'autre moitié» - Quelqu'un qui peux être fort quand vous avez un besoin d'être faible et que quelqu'un qui peux être fort quand ils ont besoin de vous pour être fort. Cela ne peut pas arriver si on se sent comme un martyr, comme s'ils étaient le seul «super parent" ou si l’autre à le sentiment qu’il est utile comme baby-sitter ou femme de ménage ( Ou, au diable, tous les trois).

Maintenant que vous avez planifié cette discussion, c'est quoi, exactement, ce dont vous voulez parlez ?

Il est souvent facile de commencer avec une petite chose . Quelque chose que vous savez que vous pouvez faire et vous savez que votre partenaire peut faire. Parfois, cela peux être un riens, mais une habitude ennuyeuse que, si elle pouvait seulement arrêter, serait un stress de moins dans la journée. Cela n'a vraiment pas besoin d'être un chose très grave. Dans mon cas, il s'est avéré que ma femme et moi avions chacun une habitude qui a vraiment piquer l'autre : Moi , je voudrais laisser les portes d'armoire de la cuisine ouverte tout le temps – Cela rendait mon épouse parfaitement timbré. Pour se part, ma femme , elle laisserait une serviette humide sur le lit, après sa douche – J’en avait la chair de poule tan que cela venait me chercher. Il suffit de visez de changer ces deux petites habitudes gênantes, qui certainement ne semblait pas être un gros problème pour chacun d'entre nous, pour que l’ont finissent par faire un changement très agréable dans notre vie quotidienne. Si cela semble simpliste, c'est parce que ce l’est: les êtres humains ont tendance à résister au changement - Ils résistent encore plus quand c'est quelqu'un d'autre qui demandant le changement , c'est pourquoi il est important non seulement de commencer petit, mais être également prêt à faire un changement de même importance. En fessant cela vous ne démontré pas seulement à votre partenaire que cela est possible, mais vous démontrez à vous même que c’est possible - et que les résultats positifs sont possibles.

Il est également nécessaire de dire à votre conjoint ce qui pèse le plus sur vous. Souvent, c'est le sentiment que l'un des deux partenaires contribue plus au mariage. Il peut être difficile de faire voir ce sentiment, sans ressembler à une accusation ou comme lancinante. C'est à la fois les mots que vous choisissez que le ton qui fait la différence.

Par exemple , en disant: «Je fais tout le travail ici. Je fait la cuisine, je nettoie, je reste avec notre fille toute la nuit, je vais à tous les rendez-vous médicaux et que faites-tu? Tu t’assoit ton arrière-train sur le canapé et boire ta bière ! "

Très différent comme discourt que de dire «Je me sens un peu débordé en ce moment. De mon point de vue, je fais énormément autour de la maison: je fais la cuisine et le ménage pour notre famille, je reste avec notre fille pendant la nuit, afin que tu puisse allez au travail le matin et je vais à tous les rendez-vous médicaux. Il me semble à moi que ta journée de travail se termine à cinq heures, quand tu rentre à la maison, mais le mien semble pas avoir de fin - je ne dis pas que je suis en train d’en mettre plus dans le mariage que toi, mais je dois admettre, qu’il y a des moments, surtout après une rude journée, quand je ne me sens parfois comme ça "

C'est le moment que les choses peuvent venir à la faire ou casser une relation, je le sais parce que j'étais sur le mauvais côté d'un discours similaire à ce qui précède, et j'ai répondu avec

«Écoute, je travaille toute la journée , j’apporte tout l'argent , je paie pour tout dans la maison , ainsi que tes activités sociales et tes vacances - Je ne pense pas que c'est injuste que je te demande de faire ta part " les gars (ou filles , si les rôles sont inversés ) si vous pensez que ma réponse était parfaitement raisonnable – pensez encore et taper la tête contre le mur, parce que c'est la pire chose que vous puissiez dire. Vous vous demandez comment puis- je le savoir? Parce que j'ai eu une psychologue très, très bien respecté et conseillère conjugale qui me la dit. Comment me la telle dit?

Nous sommes allés à elle, voir il y a de nombreuses années et je vais admettre d'emblée que je suis allé là, n'attendant à avoir confirmation de ce que je pensais. D’entendre cette conseillère dire à ma femme qu'elle était complètement déraisonnable et que c'était juste une question pour elle de " compenser " les contributions financières massivement déséquilibrés au mariage . Une de mes plaintes était le manque d'intimité dans le mariage, entre autres choses. Ne vous méprenez pas : elle a eu des problèmes qui doivent être traités, mais, lisez la suite:

La conseillère a répondu avec ceci:

«Alors, Marc , laissez-moi voir si je comprends bien , avant de faire un commentaire , ok?

Votre femme se lève le matin , fait le petit déjeuner des enfants , assure que le bain est pris, y compris votre enfant en fauteuil roulant qui est sévèrement handicapé , l’habille , assure que les deux autre enfants sont en route pour leurs autobus scolaire, reconduit Liam à l'école, puis rentre à la maison , nettoie la maison, fait les lavages , le pliage et range le linge, retourne chercher les enfants, y compris pousser Liam pour son retour de l'école en fauteuil roulant, prépare et sert le dîner, lave la vaisselle, aide les enfants à faire leurs devoirs, les met au lit, s'assure que Liam a ses médicaments, range la maison de la pagaille fait par les enfants et puis ... Vous attendez à ce qu'elle veut être intime ? Est-ce un résumé exact ? "

Pour employer un euphémisme, oui, je me sentais comme un idiot.

Il a fallu un professionnel pour m'apprendre ce qui aurait dû me sauter aux yeux : je pourrais gagner un million de dollars par jour, mais si ma conjointe regarde la maison comme un simple lieu de travail en boucle et sans fin, alors l'idée même de sexe était juste une autre « job ».

Les amis: Si le sexe et l'intimité devient un travail, vous êtes dans le pétrin. C'est la clé pour comprendre : La notion du partage au sein de mariage n'est pas seulement une question d'argent que vous gagnez ou sur le ménage que vous faites : c'est de se sentir que vous êtes en pied d'égalité dans l’autre. Même quand les circonstances sont difficiles. De dire que «l'argent ne peut pas acheter le bonheur " - est vrai. Il se pourrait bien vous acheter des options supplémentaires dans la vie, mais il ne sera absolument pas acheter le bonheur.

Alors, comment, précisément, obtenir le bonheur dans le couple? Croyez-le ou non, la réponse est très simple: Vous obtenez bonheur en donnant le bonheur.

Ce n'est pas un moment Kumbaya, ou un "de se mettre en cercle pour se faire des câlin ": Il s'agit de donner à votre partenaire ce qui les rend heureux . Oui, mesdames , je suis en train de parler de sexe . ( Les gars, ne commencent pas à levé les bras en signe de victoire: je n'ai pas encore parlez de nous) ; Mesdames, à moins que votre partenaire d’une façon spécifique et catégorique vous dit qu'ils n’est pas intéressés par le sexe, les chances sont très bonnes qu’ils aimerais en avoir un peu plus souvent. Les chances sont encore plus grandes qu'ils aimeraient en avoir un peux plus souvent, sans toujours avoir non plus à le demander, l’initier, allez au chantage ou supplier.

À ce point ci : Certains lecteurs secouent leurs têtes et pensent " Hum. Les hommes. C'est tout ce qu'ils pensent. Le sexe "

Faux. Vous n'avez pas raison.

Voici pourquoi vous avez tort. ’Obtenir’ le sexe est facile. Il y a beaucoup de femmes qui sont prêts à " offrir le sexe " . Il y a beaucoup de sites internet ( et je veux dire beaucoup d'entre eux ), où le seul but est de crée des rencontre pour le sexe. ( Oui , Virginia , les femmes profitent aussi de sex sans conditions). Mais voilà le hic : Selon " Love, Sex and the Changing Landscape of Infidelity", The New York Times, October 27, 2008”, L’étude la plus grande, la plus longue et la plupart des enquêtes en ce qui concerne les affaires extra-conjugales , révèle que l'infidélité pour les hommes est de 12 % et les femmes, 7% . Il peut varier par année et par groupe d'âge, mais les chiffres sont relativement similaires. Si " tous ce que les hommes veulent, c'est le sexe " , le taux d' infidélité devrait être plus élevé - beaucoup plus - comme près de 90%. Oui, les hommes ont tendance à vouloir des relations intimes plus souvent que les femmes ( même si, beaucoup moins que l’ont en pensait avant ), cependant: Ils ne veulent pas le sexe avec n'importe quelle femme : Ils veulent des relations sexuelles avec leur conjointe. Ce n’est pas vrais non plus que les hommes veulent le sexe pour l'amour de sexe, pour une libération physique: le sexe, pour les hommes, est plus spécifiquement un lien affectif avec leur partenaire. Pour être franc, beaucoup d'hommes ne le disent pas autant à haute voix, mais il est en effet beaucoup plus que juste la libération physique. Compte tenu d'un taux d’infidélité de 12%, si c’était seulement une affaire de libération physique, il y a toujours " le jeu solo" et il y a des "jouets" qui sont terriblement réaliste . Alors oui , mesdames , c'est vous , précisément c’est avec vous, que votre homme veut être l’intime pour se sentir spéciale, pour vous montrer qu'il pense que vous êtes spécial , à vous montrer, à sa façon, qu'il vous aime et seulement vous.

Et la les gars: Plusieurs d'entre vous qui ont lu ce qui précède et pensent «OUI ! C’EST ÇA! C'est ce que j'ai essayé de dire « - Attendez une seconde : le sexe, les gars pour nous, c’est important pour notre bien-être émotionnel et le sentiment de connexion avec notre conjointe : On ne peut nier que (je parle en généralités , ici : je suis bien conscient qu'il existe des exceptions, veuillez ne pas me bombarder de courriel sur ce que je sais déjà ), mais : le sexe est notre lien émotionnel avec notre conjointe : cependant ce n'est pas nécessairement pour notre conjointe leur connexion émotionnelle avec nous. L'une des plaintes les plus fréquentes que j'ai entendu des femmes, c'est qu'ils veulent être physiquement proche de leur partenaire sans pour autant que cela mène toujours au sexe. Oui, sans mentir, une de ces femmes qui disait cela est ma propre femme. Alors les gars : Un petit bec pour dire au revoir et un câlin quand elle entre franchie la porte, suivi par " Puis-je te faire un café ? » ou « Viens, le dîner sur la table " est une très bonne idée . Un massage à la nuque, et s’en tenir qu’à un massage de la nuque, est aussi une bonne idée de temps à autres. Assis un à côté de l’autre, main dans la main ou les bras autour de l'autre, en regardant une émission de télévision ou un film ensemble, +1 pour ça aussi .

Et les gars , je dois le souligner, parce que j'étais moi même lamentablement coupable, si votre conjoint passe toute la journée à la maison à faire la tout sorte de besognes, elle sera vraiment fatigué à la fin de la journée. Alors, comment voulez- vous faire en sorte qu'elle a l'énergie pour un peu de sport intime quand les enfants arrivent enfin à dormir? Facile : Vous pouvez réduire le travail qui la rend si fatiguée. Faite la vaisselle. Aide à la buanderie. Prenez le contrôle de la cuisson d'un repas. Donnez le bain aux enfants et les bordez au lit avec un petite histoire. Ma mère disait avec beaucoup de sagesse: " Il n'y a pas de besognes propre aux femmes » ou « aux hommes » - c'est tout le travail qui doit être fait . Le linge ne se soucie pas de votre plomberie interne - il a juste besoin d' être fait » .

Nous voici donc , avec deux solutions simples pour démontrer à l'autre combien il ou elle est importante, mais pourquoi ne sont-ils pas fait plus souvent?

La réponse, malheureusement, est souvent « le système de pointage " - " Il n'a pas tondre la pelouse dans un mois, ça sera la semaine de trois jeudi avant qu'il ne me voit sans robe de chambre! " - " Elle ne m'a pas montré d’affection dans un mois - ce sera un jour froid avant que je tonds la pelouse " !

Voir ? Malin, égoïsme, cercle éternel . Quelqu'un doit, l’homme ou la femme donne le bonheur. Vous ne pouvez pas penser à votre « pointage » pour cette semaine ou même ce mois-ci . Cela devient une proposition perdant-perdant. La vie ne fonctionne tout simplement pas de cette façon. Les gars, peut-être que vous pouvez tondre la pelouse ou préparer le dîner ou sortir les enfants quand elle regard son émission préférée sans qu’elle vous le demande. Ça vaux le coup. Les chance sont qu’après une période de temps où vous venez au lit, en vous attendant que de frapper l’oreiller pour dormir pour faire face une autre journée du lendemain, pour être surprit et de trouver votre charmante épouse dans un déshabillé, avec des bougies allumées dans la chambre. Le fait est que vous devez créer des conditions gagnantes - et vous devez être prêt à faire ce pas basé sur un calendrier , ne reposant pas sur un " qui a fait plus cette semaine " , mais de le faire parce que en rendant votre partenaire heureuse, vous devenez heureux.

Et pourquoi tout cela? Est-ce pour obtenir plus de sexe , ou d'avoir la vaisselle faite de sorte que vous pouvez regarder votre programme préférer ? Est-ce pour réduire le stress, se débarrasser des ulcères ou diminuer vos chances de séparation du couple?

Soyons honnêtes : La réponse peut être oui pour tout ce qui précède, mais , plus important encore: Au tout début de cet article , j'ai énuméré quelques-unes des contraintes d'une famille SA : Vous faite votre possible pour rendre votre partenaire heureux afin qu'ils vous rendent heureux de sorte que lorsque vous faites face aux contraintes et les stresses qui en découlent - et vous allez en subir des stress - vous n'êtes pas en face d'eux tout seuls. En attente de votre enfant se remettre d’une chirurgie ou de sortir d'une crise est poche - mais c’est moyennement moins poche quand vous avez quelqu'un à vos côtés , vous faisant savoir que vous n'êtes pas le seul à s'inquiéter.

Nettoyage vomir pour la cinquième fois en un jour. Frottant les murs tapisser de caca, ou de ramasser deux miches de pain qui ont été transformés en confettis et purée dans le canapé est absolument pas drôle du tout - Mais c'est un peu moins pire quand il y a quelqu'un juste là à côté de vous, aidant à nettoyer ces dégats ( pour ne pas mentionner qu'il se fait beaucoup plus rapidement ).

Jonglant avec le centre d'aide à l'enfance, les enseignants ignorants ou des membres de la famille insensibles est poche au plus haut degré - Mais quand votre partenaire est la, debout juste à côté de vous, disant aux crétins de cette vie qu'il(elle) est d’accord avec chaque mot que vous dites et cela à cent pour cent, on se sent invincible, fort, au lieu d' en infériorité et encerclé.

A la fin de la journée, les deux partenaires font face – et se doivent de solutionner – des stresses quotidien dont la plupart des gens ne pourrait absolument pas gérer. Ce seul fait devrait suffire à vous tournez à votre partenaire et de se dire «Je vais le/la faire sourire, aujourd'hui, peu importe quoi! " - Il devrait vous réchauffer le cœur et vous faire réfléchir "Elle vient de vivre évidemment une très mauvaise journée - je vais transformer cette soirée en quelque chose qu’elle se souviendra toujours avec un sourire ! "

Parce que, vous les amis , avez choisi votre partenaire: Votre partenaire vous a choisi: Vous êtes deux à élever un enfant Angelman, même si cela cause beaucoup de soucis , des frustrations et de moments insupportables, et aussi… beaucoup de moments de joie, de triomphe et fierté.

Ces stress que vous ressentez, chaque jour ? Devinez quoi les amis? Vous n'êtes pas tout seul. Votre partenaire peut se sentir stressé pour d'autres raisons, mais ils le sentent. Dite ce qui vous stress. Permettez les de vous dire ce qui les stress. Soyez honêtre et laissez -les coute . Soyez honnête avec eux et permettez les d'être honnête avec vous, même quand ce n'est pas tous positifs.

Soyez prêt à admettre vos erreurs et même votre moins-que- meilleur comportement , parce que vous en faites des erreurs et parfois , votre comportement pourrait ne pas être le plus «idéal» - Juste comme la leur.

Imaginez que - hommes et femmes – nous ne sommes pas si différents après tout.

Marc Bissonnette
19 juin 2013 June 19, 2013